Je me suis passionné par l’éducation en mathématiques et statistiques aussi que par la recherche informatique de systèmes d’apprentissage automatique intelligents.

Pendant beaucoup d’années j’ai eu la profession d’enseignant dans des écoles de formation d’ingénieurs et dans une école de formation d’enseignants d'école primaire.

Je me suis retraité de ces fonctions vécus au Portugal et, au commencement de 2012, je suis venue en Gironde avec ma femme qui est infirmière et nos deux enfants.

Je continue à m’intéresser par la recherche et j’essaie, avec ce blog, à présenter quelques idées comment je pense que les technologies de l’information et de la communication peuvent aider le(la) citoyen(ne) commun à acquérir une nouvelle puissance sur son bien-être (j’aime plus le terme anglais «empowerment» sur son bien-être)

Je parle plus en «bien-être» plutôt qu’en santé ou maladie, parce que celles-ci me semblent être socialement perçues plus comme un domaine réservé aux médecins, psychologues et autres professionnels de la santé.

Dans ma condition d’expert en mathématiques et informatique je me sens plus à l’aise pour parler sur l’acquisition, la transmission et le traitement des donnés vitales, soit disant l’information sur ce qui se passe avec le bien-être d’une personne.

La connaissance de l'état de santé, ou de maladie, des personnes me semble plus comme un domaine réservé aux médecins.

Aussi, en tenant compte de mon intérêt de longtemps pour la bioinformatique, je me sens à l’aise pour réfléchir sur les apports de l’exploration de la génomique personnalisée, mais, la connaissance de comment l'appliquer à une maladie particulière d'une personne je considère qu'elle doit être de l’avis d'un médecin généticien.

Donc, dans tous les cas où j’ai besoin de me référer à des cases cliniques, où il y a des implications médicales, j’ai besoin de citer la source, ce qui peut gêner un peu la lecture d'un blog sans prétentions académiques, mais, je suis désolé, c’est absolument nécessaire.

journal-julian

 

 

Je termine cette message par demander aux potentiels lecteurs de visualiser dans l’YOUTUBE le vidéo que j’aie mis tout à l’heure sous le titre :

Le Smartphone se fait cardiologue : http://www.youtube.com/watch?v=feiHDiUyGos